Institut de Formation en soins infirmiers rue du Général Girod - 25300 PONTARLIER 03 81 38 53 29
Accueil > Concours > Concours infirmier
Menu

Concours infirmier

 

 

 

DATES DES EPREUVES D'ADMISSIBILITE 2017

 


 - Ecrit : mercredi 08/03/2017 matin    (même date pour les candidats titulaires du DEAS/DEAP)

- Montant des droits d' inscriptions  : 115 euros

 

 

DATES D'INSCRIPTION CONCOURS 2017


 - Ouverture des inscriptions  : 01/12/2016

- Clotûre des inscriptions  : 08/02/2017

 

 

NOMBRE DE PLACES EN FORMATION

- 46 places

 

MODALITES D'INSCRIPTION

IMPORTANT ! à partir du 1er décembre 2016

- Vous devrez vous pré-inscrire en ligne en cliquant sur ce lien :  http://www.pre-inscription.fr

- Vous devrez télécharger le dossier d'inscription pour finaliser votre préinscription

- L'inscription définitive se fera à réception des pièces demandées (par courrier ou dépôt du dossier à l'IFSI).

 

CONDITIONS D'ACCES A LA FORMATION

Selon l'arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier

 

Pour être admis à effectuer des études conduisant au DEI, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année des épreuves.

 

Peuvent se présenter aux épreuves de sélection :

  • Les candidats inscrits en classe de terminale
  • Les candidats titulaires d’un bac ou d’un diplôme /titre de niveau IV,
  • Les candidats titulaires d’un DAEU, 
  • Les candidats retenus par un jury de pré-sélection organisé par la DRJSCS,
  • Les personnes titulaires du diplôme d'Etat d'aide médico psychologique qui justifient à la date de clotûre des inscriptions de 3 ans d'exercice professionnel en cette qualité ,
  • Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’aide soignant ou d’auxiliaire de puériculture justifiant de 3 ans temps plein d’exercice professionnel en cette qualité (concours spécifique)
  • Les personnes titulaires d’un diplôme d’infirmier ou autre titre obtenu hors UE permettant l’exercice de la profession d’infirmier (concours spécifique).
  • Les candidats issus de la PACES (1ère année commune des études de santé) (concours spécifique)

 

* Pour les candidats bacheliers, en classe de Terminale... :

Les épreuves de sélection sont au nombre de 3 : deux épreuves d’admissibilité et une épreuve d’admission

 

Les épreuves d’admissibilité  :

  • une épreuve écrite et anonyme de 2 heures notée sur 20. Elle comporte l’étude d’un texte comprenant entre 3000 et 6000 signes relatifs à l’actualité dans le domaine sanitaire et social. Le texte est suivi de 3 questions. Cette épreuve permet d’évaluer les capacités de compréhension, d’analyse, de synthèse, d’argumentation et d’écriture des candidats.
  • une épreuve écrite et anonyme de tests d’aptitude de 2 heures notée sur 20. Cette épreuve permet d’évaluer les capacités de raisonnement logique et analogique, de concentration …

Pour être admissible, le candidat doit obtenir un total de points au moins égal à 20/40 aux deux épreuves. Une note inférieure à 8 sur 20 à l’une de ces épreuves est éliminatoire.

L'épreuve d’admission :

Entretien avec trois personnes, relatif à un thème sanitaire et social, destiné à apprécier l’aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel. L’épreuve, d’une durée de 30 minutes au maximum et notée sur 20 points, consiste en un exposé suivi d’une discussion.

Pour pouvoir être admis dans un IFSI, les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 10 sur 20 à l’entretien.

 

*Pour les candidats titulaires du DEAS et DEAP :

Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide soignant et du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture justifiant de 3 ans d’exercice en équivalent temps plein à la date de clotûre des inscriptions, bénéficient d’une dispense de scolarité, sous réserve d’avoir réussi un examen d’admission, dans les conditions prévues à l’article 25.

Cet examen d’admission, d’une durée de 2 heures consiste en une analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l’objet d’une question. Les candidats doivent obtenir une note égale à 15 sur 30 à cette épreuve.

Le nombre total de candidats admis par cette voie est inclus dans le quota de l’institut de formation et ne peut excéder 20 % de celui-ci.

 

*Pour les candidats titulaires d'un diplôme d'Infirmier étranger :

ou autre titre permettant l’exercice de la profession d’infirmier obtenu hors UE.

Les épreuves de sélection sont au nombre de trois : une épreuve d’admissibilité et deux épreuves d’admission.

 

L' épreuve d’admissibilité  :

 Epreuve écrite et anonyme comportant l’étude d’un cas clinique en rapport avec l’exercice professionnel infirmier suivi de 5 questions permettant d’apprécier la maîtrise de la langue française, les connaissances dans le domaine sanitaire et social… Epreuve d’une durée de 2 heures, notée sur 20 points. Pour être admissible, le candidat doit obtenir une note au moins égale à 10/20.

Les épreuves d’admission :

- L’épreuve orale : entretien en langue française avec 2 personnes – durée 30 minutes maximum. Cette épreuve permet, à partir de la lecture de son dossier d’inscription, d’apprécier le parcours professionel du candidat et ses motivations. Elle est notée sur 20 points.

- L’épreuve de mise en situation pratique – durée 1 heure, porte sur la réalisation de 2 soins en rapport avec l’exercice professionnel infirmier.

 Pour être admis en formation, le candidat devra obtenir un total de points au moins égal à 30 sur 60 aux 3 épreuves de sélection.

 Le directeur de l’Institut, après avis du conseil pédagogique, est habilité à dispenser les candidats admis en formation de certaines unités d’enseignement et de stages.

 Le nombre total de candidats admis par cette voie est inclus dans le quota de l’institut de formation et ne peut excéder 2 % de celui-ci.

 

 *Pour les candidats issus de la PACES :

Les candidats ayant validé les unités d'enseignement de la PACES ou inscrits en 1ère année PACES sont dispensés des épreuves écrites d'admissibilité du concours commun. 
Ces étudiants peuvent se présenter à l'épreuve orale d'admission. 

Pour les étudiants inscrits en 1ère année PACES, l'admission sera également subordonnée à la réussite des UE de la PACES.
Le nombre total de candidats admis par cette voie est inclus dans le quota de l’institut de formation et ne peut excéder 5 % de celui-ci.